Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Dans ce dernier article consacré au fonctionnement des banques centrales, je vais aborder les différents taux utilisés par ces dernières, et montrer leurs rôles et leurs importances dans la détermination du coût du crédit, ainsi qu'illustrer tout cette théorie par un cas pratique.

Qui influence le coût du crédit ? réponse.

 

Les 3 taux, principales armes de la banque centrale:

Une banque centrale dispose de différents taux pour assurer sa politique monétaire. Il en existe 3 principaux qu'elle module selon son gré et en fonction du climat économique.

Le taux de refinancement: C'est le taux principal utilisé par les banques centrales pour contrôler l'inflation ou la déflation. Ce taux est le plus important, car il est le baromètre du coût du crédit. Il est accordé lors des opérations principales de refinancement (OPR).

Le taux de "refi" dans le jargon, est un taux fixé par une banque centrale, auquel les banques commerciales peuvent emprunter chaque semaine de l'argent en faisant des appels d'offre auprès de la banque centrale, pour une durée d'environ 1 mois.

Elles se prêtent entre elles ensuite sur le marché interbancaire (Euribor par exemple) à des taux légèrement inférieurs et plus avantageux que celui de la Banque centrale.

Plus le taux de refinancement est faible, plus les banques commerciales vont emprunter de l'argent bon marché, plus elles accorderont de crédits facilement et à des taux avantageux pour les différents agents économiques (particuliers, entreprises...).

Le taux de facilité marginal ou d'escompte (pour la FED par exemple), est le taux auquel une banque centrale prête de l'argent en dehors des OPR de façon exceptionnel. Il est généralement plus élevé que le taux de refinancement.

Le taux de facilité de dépôt: C'est le taux auquel une banque commerciale déposant ses excédents de réserve auprès de la banque centrale est rémunérée. Chaque banque commerciale à un compte courant auprès de sa banque  centrale, sur lequel elle doit déposer une partie de ses réserves excédentaires pour faire face à des situations de crise.

Illustration du fonctionnement de ces 3 taux avec le cas européen:

Actuellement, le taux de refi fixé par la BCE (Banque Centrale Européenne) est de 0.25%. Ce taux a été abaissé en Novembre dernier, afin de rendre le coût de l'argent moins cher, et ainsi inciter les banques commerciales à accorder plus de crédit afin de relancer l'inflation et la croissance.

Pour renforcer cette politique inflationniste, la BCE a fixé ses taux de facilité de dépôt à 0%. Cela veut dire qu'une banque commerciale déposant une partie de ses réserves excédentaires sur son compte courant auprès de la BCE ne sera pas rémunérée. Elle a donc tout intérêt à garder son argent et le faire "travailler" en le prêtant aux divers agents économiques, et ainsi relancer l'économie.

Le taux de facilité marginal à lui aussi été abaissé en Novembre dernier, et est actuellement à 0.75%. La BCE a donc un objectif clair, rendre le coût de l'argent et de ce fait du crédit moins cher, afin d'éviter tout risque déflationniste en injectant des liquidités de façon massive.

Elle l’a déjà fait lors de son opération de refinancement exceptionnel à long terme (LTRO article à voir ici pour vous en rappeler). Elle souhaite ainsi éloigner le spectre déflationniste guettant le vieux continent, ce spectre si terrifiant que nous avions défini dans cet article.

La banque centrale influence donc le coût de l'argent, mais elle ne le fixe pas. Elle répond aux besoins de l'économie, et essaie de l'influencer au travers de politiques accomodantes ou non selon la situation économique dans laquelle elle se trouve, mais ne contrôle pas le coût du crédit.

Ce sont les banques qui en jouant le jeu ou non proposée par la banque centrale, permettent réellement d'avoir plus d'argent en circulation dans l'économie réelle ou non. Le coût du crédit est donc composé de deux variables: taux directeurs de la Banque centrale + confiance entres-elles et état financier des banques commerciales.

 

C’était un court article pour clore le chapitre du rôle d’une banque centrale, ainsi que des principaux outils dont elle dispose pour mener à bien sa politique monétaire. Si vous avez la moindre question ou souhaitez approfondir le sujet, n’hésitez pas à me contacter !

Sylvain.

 

Contact: sylvain.loganadin@gmail.com

Twitter: @Sylvain_Fx

LinkedIn: Sylvain Loganadin

 

Apprendre pas à pas: Qui détermine le coût de l'argent auquel nous empruntons ?
Tag(s) : #Apprendre

Partager cet article

Repost 0