Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je tenais tout d'abord à vous dire que je suis de retour après une longue période d'absence, due tout simplement au fait que je passais mes examens de fin de semestre, et ai eu besoin de me consacrer à plein temps à cela.

J’espère que vous allez bien, et vous remercie de votre soutien au blog!

 

Aujourd'hui, je vais vous expliquer pourquoi la Russie continuera de mener sa politique et ses différentes actions en toute liberté, sans être inquiétée le moins du monde par les "sanctions" et autres représailles tant prônées par les pays Européens ainsi que Nord-américains.

 

1. Les Etats-Unis, à l’avant-garde...

La politique étrangère, ainsi que les différentes actions que veulent mener les pays de l'Ouest face à la Russie restent globalement désordonnées et sans structure précise et suffisante.

Les Etats-Unis appellent à un embargo sur la Russie, tant sur le plan économique que technologique. Ces derniers tentent notamment d’isoler le Kremlin par des boycotts successifs, touchant les fleurons de l'industrie russe, tels que Kalachnikov ou encore Gazprom.

On peut également mentionner l'embargo sur Rosneft, géant pétrolier, désormais interdit de traiter avec les entreprises américaines.

 

2. Mais des divergences et conflits d'intérêts viennent diluer l'impact des sanctions prises à l'encontre de Moscou...

En effet, les Etats-Unis semblent oublier que leurs voisins et alliés européens dépendent toujours de ce dernier en ce qui concerne leur propre approvisionnement en gaz.

Même si l'Europe est en train de trouver des alternatives au gaz russe, en cherchant de nouveaux fournisseurs notamment au Maghreb, ces dernières ne seront pas en place dans l'immédiat et demanderont un certain délai due à la mise en place des différentes infrastructures permettant de transporter le gaz.

Ces divergences d'intérêts font irrémédiablement perdre du poids aux sanctions américaines envers la Russie du fait d’une cohésion imparfaite.

 

3. Des intérêts et interdépendances économiques qui ne peuvent être ignorés entre certains pays européens et la Russie...

On peut notamment citer l'exemple de la France, qui doit assurer la livraison de deux Mistrals à la Russie. A l'heure où l'on cherche à sanctionner la Russie suite au crash d'un avion de ligne civil sciemment abattu, le fait que la France ai conclue des accords commerciaux et notamment militaire avec la Russie est vu d'un mauvais œil de la part de Washington ainsi que de Londres.

La France ne peut cependant pas stopper la livraison des deux Mistrals, pour des raisons simples et logiques: Les contrats ont été conclus avant la naissance du conflit et des tensions entre l’UE et la Russie. Ajoutons à cela le fait que les Mistrals étant construits, les investissements liés à la construction de ces équipements doivent être rentabilisées et il faut pour cela, vendre ces derniers.

 

La Russie, sereine pour toujours ?

Il faut une synergie et coordination parfaite entre les différents pays soutenant l’Ukraine, pour réellement impacter et inquiéter la Russie.

Cette dernière ne compte d’ailleurs pas se laisser faire, et a annoncée des mesures explosives à l’encontre des États-Unis suite aux embargos.

On peut donc s’attendre à un deuxième volet de la guerre froide, sur fond de crêpage de chignon économique entre ces deux grands blocs.

 

J’espère que cet article vous aura plus, et vous donne rendez-vous très bientôt sur le blog pour de prochains articles.

Sylvain.

Contact: Sylvain.loganadin@gmail.com

Twitter: @Sylvain_Fx

LinkedIn: Sylvain Loganadin

Analyse: Pourquoi la Russie continuera de faire ce qu'elle veut, quand elle veut, et où elle veut.
Tag(s) : #Analyse

Partager cet article

Repost 0